Aux oreilles de bien des producteurs, les compresseurs multi-bandes sont indispensables. Un certain type de sonorité, très actuel, vient en grande partie de l’utilisation de ces effets. 

Le principe est simple : décomposer le son en plusieurs bandes de fréquences, et traiter la dynamique de celles-ci séparément. Bien maîtrisés et utilisés à bon escient, ces effets peuvent se révéler aussi redoutables qu’indispensables. 

DJ Network vous livre aujourd’hui son Top 5 : 

La référence absolue du marché. Ce multi-bande peut aussi bien travailler en compression qu’en expansion. 

L’interface graphique est magnifique d’ergonomie : il est très facile d’ajouter une ou plusieurs bandes et de régler les fréquences de « Crossover » (chevauchement) entre celles-ci. Il peut fonctionner en phase normale, dynamique ou linéaire. 

Pro-MB peut être aussi bien utilisé sur une piste individuelle que sur un groupe, voire le Master Buss.

L’analyseur de spectre intégré est très précis et nous permet de paramétrer les bandes de manière optimale. 

On apprécie particulièrement les différents options qui s’offrent à nous :

    • « Downward Compression » : le signal audio est atténué au dessus d’un seuil donné (Threshold)
    • « Downward Expansion » : le signal audio est atténué en dessous du threshold
    • « Upward Compression » : le signal audio est remonté en dessous du threshold
    • « Upward Expansion » : le signal audio est remonté au dessus du threshold.

 

Selon l’utilisation, sa transparence peut être aussi bien son atout majeur qu’un défaut de taille. A vous de juger.

On aime :

  • Facilité d’utilisation
  • Très transparent

On aime moins :

  • Manque de couleur

Le C6 talonne de très, très près le FabFilter Pro-MB. D’une part, sa sonorité est unique. D’autre part, il peut diviser le signal jusqu’à 6 bandes (une version C4 est disponible avec seulement 4 bandes paramétrables). 

Ce processeur multibande intègre la technologie propriétaire ARC, permettant ainsi d’ajuster automatiquement la « Release » par rapport au signal entrant. 

Il peut fonctionner en mode « Opto » (compresseur optique), idéal sur les voix, mais également en mode Electro (résolument plus punchy).

Le paramètre « Range » permet d’alterner entre Downward Compression (valeurs négatives) et Upward Expansion (valeurs positives).

On regrette toutefois de ne pouvoir choisir le taux de compression par bande. Autre point négatif, son interface utilisateur n’est malheureusement pas aussi claire que celle du FabFilter Pro-MB.

On aime :

  • Qualité sonore
  • Prix (60€)

On aime moins :

  • Interface 

Initialement conçu et vendu comme un outil de Mastering, sa section « Dynamics » peut très bien fonctionner également en Mixage. 

Il s’agit d’un processeur multibande très avancé, permettant (au choix) de compresser, limiter et expandre jusqu’à 4 bandes de fréquence.

Le plugin offre un mode « Mid/Side » pour traiter la dynamique séparément (au besoin) ce qui est commun aux pistes gauche/droite et ce qui diffère entre ces deux canaux, pour élargir, resserrer ou modifier le champ stéréo. 

Il intègre en plus un paramètre « Dry/Wet », facilement grandement son utilisation en parallèle. 

Ozone s’avère aussi complet que son interface utilisateur est réussie : très.

On regrette simplement d’être obligé d’acheter toute la suite Ozone 8 (et son prix élevé) pour profiter de que ce plugin a à offrir à nos morceaux.

On aime :

  • Plugin très complet

On aime moins :

  • Prix (470€)
  • Gourmand en resources processeur

Réputé pour la qualité sonore de ses plugins, McDSP délivre avec le ML4000 un processeur dynamique conforme à ses standards.

Il offre la possibilité de compresser (« Downward / Upward Compression »), d’expandre (« Downward Expansion ») et de gater. 

Ses 4 bandes de fréquences sont réglables. Cependant, les fréquences de crossover peuvent être difficiles à affiner à la souris.

Le ML4000 intègre également un limiteur large bande avec différents modes, allant d’une limitation douce à une limitation très forte. 

Bien que paru il y a des années, il demeure très apprécié par légions d’ingénieurs du son.

On aime :

  • Qualité sonore
  • 4 outils dynamiques dans un plugin

On aime moins :

  • Interface graphique

Couteau suisse dynamique, MDynamicsMB peut compresser et expandre jusqu’à 4 bandes de fréquences. 

Il intègre également un « Transient Designer » et des effets dédiés, spécifiquement conçus pour certains instruments (voix, guitare acoustique, batteries acoustiques…). 

On regrette toutefois l’absence d’un analyseur de spectre intégré et le manque d’immédiateté et d’intuitivité de son interface utilisateur.

Les plugins Melda se révèlent toujours (trop) complexe à prendre main, mais tout aussi gratifiant à utiliser une fois passé ce cap.

On aime :

  • Nombreuses fonctions

On aime moins :

  • Complexe à prendre en main

Ça peut aussi vous intéresser :

Home sweet home studio

Choisissez le meilleur matériel pour votre home-studio …

La révolution des synthétiseurs

Vivez la révolution des synthétiseurs dans la production musicale…

ABONNEMENT

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des infos sur l’école, des conseils de production musicale, des invitations pour des événements et des offres spéciales !

Abonnez-vous à notre newsletter
Merci de patienter...

Devenez un professionnel
et maitrisez tous les aspects de la production musicale

À propos des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation, collecter des statistiques en vue d’optimiser le site et vous offrir des services personnalisés.