Suite de notre test avec les plugins présents dans le bundle Toolbox Ultimate de KiloHearts, l’offre la plus complète incluant système de modulations et synthétiseurs…

(Si vous êtes passé à côté de la 1ère partie du test, c’est par ici)

Disperser est un filtre All Pass : il laisse passer toutes les fréquences de manière égale en volume, mais modifie la relation de phase entre les différentes fréquences qui constitue le signal sonore entrant.

L’équilibre spectral est remodelé, sans que le volume global soit modifié pour autant.

En augmentant l’Amount, le plugin opère un boost de fréquences dans une région donnée, renforçant ainsi (par exemple) le bas du spectre de nos kicks et drums. 

Le slider Frequency change le Cutoff du filtre, ici le centre de gravité de la rotation de phase à l’oeuvre. 

Enfin, le Pinch équivaut au facteur Q, altérant la forme-même de la courbe de filtrage.

Faturator est une distorsion digitale, entendue notamment chez Noisia et KSMHR. 

Objectivement, elle sonne redoutablement bien : il suffit de « driver » le signal via ses circuits virtuels pour obtenir une belle coloration. 

Le Fuzz enrichit le signal en harmoniques, pour une saturation plus prononcée. 

Le Color quant à lui rajoute de la brillance au signal avant saturation.

Atout considérable, Faturator conserve totalement la dynamique du son malgré la saturation.

Enfin, le Stereo Turbo suit la logique de l’effet Haas pour élargir le champ stéréo, en appliquant un delay sur l’un des deux canaux (gauche ou droit, au choix).

Une relecture moderne des égalisateurs graphiques : Carve EQ nous laisse dessiner librement et facilement la courbe d’égalisation (jusqu’à 31 points), avec la souris. 

On apprécie ici les réglages différenciés Mid/Side (optionnels) et l’intégration d’un Match EQ. Ce dernier nous permet d’analyser l’équilibre fréquentiel d’un autre morceau et de l’appliquer à notre mix.

Bref, un outil idéal pour travailler rapidement et efficacement.

Slice EQ est un égalisateur digital très performant, offrant des pentes de filtres allant jusqu’à 96 dB/oct. Les classiques filtres LowCut, HighCut, Highshelf, Lowshelf, Bell et Notch sont également de la partie.

Tout comme Carve EQ, il peut être utilisé tant en mode stéréo qu’en Mid-Side et intègre un Match EQ.

Bonus non négligeable, Slice EQ fonctionne en parfaite harmonie avec Snap Heap (voir le test consacré après).

Snapheap est le gestionnaire de plugins Kilohearts et permet de charger chacun des effets (renommés ici Snapins) à l’intérieur d’une seule et même interface.

Quatre colonnes (les Slots) s’offrent à nous, pouvant chacune contenir un nombre illimité de snapins. Elles peuvent fonctionner en série (l’un après l’autre) ou en parallèle.

Détail discret mais franchement utile : la possibilité d’isoler chaque slot pour écouter uniquement une chaîne d’effets (et aussi mieux gérer leur gain). 

Un système intégré de macros rend possible la gestion en un clic de plusieurs paramètres en même temps, et 2 LFOs et 2 Enveloppes assignables viennent compléter le système de modulation : pratique et inspirant.

Snapheap est livré avec les plugins gratuits de Kilohearts (3-Band EQ, Chorus, Delay, Gain et Limiter) et permet bien entendu d’intégrer le reste – payant – de leur catalogue.

Comme Snapheap, Multipass ordonne les Snapins par slots. Différence de taille, chaque colonne correspond ici à une bande de fréquences précise : assigner une chaîne d’effets uniquement sur les médiums (par exemple) se fait en quelques clics.

Multipass hérite du système de modulations et de macros de Snapheap, auquel vient se greffer un détecteur de note, Pitch, modulant alors un paramètre en fonction des variations mélodiques du signal entrant. 

Un onglet MIDI ajoute à la liste des sources de modulations les molettes de Pitch Bend et Modulation présentes sur l’essentiel des claviers MIDI du marché.

Cerise sur le gâteau, le jeu emblématique Snake est intégré au plugin ! Pas sûr que ça nous aide à faire un hit…

Ergonomique et clair, One est un synthétiseur à 2 oscillateurs (Saw, Square et Noise) avec un modificateur de forme d’onde intégré (Shape) et un sub-oscillateur, gérant autant la polyphonie que l’unison. 

Deux filtres, une saturation (Shaper), un chorus et un delay viennent compléter ses circuits. 

Niveau modulation, trois enveloppes (Amp, Filter et Mod) ainsi que deux LFOs assignables en quelques clics sont à notre disposition.

Et le son dans tout ça ? One se veut chaleureux mais ne remplace malheureusement pas un synthétiseur analogique. En revanche, les presets fournis peuvent s’avérer une bonne source d’inspiration.

Capable et tout terrain. Niveau synthèse sonore et oscillateurs, Phase Plant offre plusieurs modes :

    • Analog, comme son nom l’indique, et ses formes d’ondes basiques présentes sur l’essentiel des synthétiseurs analogiques,
    • Wavetable, avec la possibilité de naviguer à l’intérieur de tables d’ondes complexes,
    • Samples, pour lire des échantillons audio externes
    • un générateur de bruit, Noise.

L’accès à l’enveloppe d’amplitude se fait via la section Out. Phase Plant permet jusqu’à 8 voies d’Unison, au niveau global ou de chaque oscillateur.

Question modulation, Phase Plant n’a pas de limite : enveloppes, LFOs, Pitch Mod, un mode Random (modulation aléatoire) et j’en passe sont à notre disposition. Tous sont assignables en quelques clics, et ce à n’importe lequel des paramètres du synthétiseur. 

En plus de la traditionnelle molette de modulation, on apprécie particulièrement les 8 macros pour piloter plusieurs paramètres en même temps.

Kilohearts a eu l’excellente idée d’incorporer les Snapins à Phase Plant : nous retrouvons ainsi 3 Slots (et donc autant de chaînes d’effets). Ces dernières peuvent fonctionner en série ou parallèle, et sont elles aussi modulables. 

Le synthétiseur gère bien entendu la polyphonie… jusqu’à 64 voies ! 

Avec Phase Plant, la créativité n’a pas de limite (si ce n’est votre CPU).  Ce Synthé pourrait bien devenir un classique.

À propos de DJ NETWORK

L’école DJ NETWORK propose une offre de formation professionnelle et diplômante (Créateur musical & DJ Producteur) en présentiel à Paris, Lyon, Montpellier et à distance.

Ça peut aussi vous intéresser :

Les raccourcis claviers à connaitre DJ NETWORK
Production Musicale | Les raccourcis claviers à connaitre

Optimisez votre workflow et soyez plus rapide en production musicale avec les raccourcis clavier les plus utiles pour Ableton Live, FL Studio et Logic Pro !

bon plan musique confinement
Production Musicale | Les bons plans du moment

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs offres spéciales sur les plugins et logiciels de production musicale, pour apprendre des nouvelles compétences ou simplement vous divertir.

Préparer son mixage
DOSSIER | Mixage : avant le mixage (partie 0)

Le mixage ne se résume pas à un cahier des charges technique. Une flopée d’outils sont à notre disposition, prêts à l’emploi, pour corriger ci ou ça, mettre en valeur tel aspect de nos morceaux… Néanmoins, avant même d’avoir recours au moindre effet, il est constructif de comprendre à quoi sert cette étape obligatoire.

Beatmakers où vendre vos instrus
BEATMAKERS : où vendre vos compositions ?

Ça y est vous y êtes ! Vous avez tout l’équipement nécessaire, le talent et les premières compos sont toutes fraîches. Il est donc temps de faire connaitre votre son et de commencer à vendre vos instrus sur des plateformes en ligne.

ABONNEMENT

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des infos sur l’école, des conseils de production musicale, des invitations pour des événements et des offres spéciales !

Abonnez-vous à notre newsletter
Merci de patienter...

Devenez un professionnel
et maitrisez tous les aspects de la production musicale